Chanson douce de Leïla Slimani

Citations

« il l’énerve quand il est soûl. Il devient grivois, lourd, il perd le sens des réalités. Dès qu’il a trop bu, il lance des invitations à des gens odieux, fait des promesses qu’il ne peut pas tenir. »

« A 16 heures, les journées oisives paraissent interminables. C’est au milieu de l’après-midi que l’on perçoit le temps gâché, que l’on s’inquiète de la soirée à venir. »

« Leur vie déborde, il y a à peine la place pour le sommeil, aucune pour la contemplation. »

« Quelque chose était mort et ce n’était pas seulement la jeunesse ou l’insouciance. Il n’était plus inutile. On avait besoin de lui et il allait devoir faire avec ça. En devenant père, il a acquis des principes et des certitudes, ce qu’il s’était juré de ne jamais avoir. Sa générosité est devenue relative. Ses engouements ont tiédi. Son univers s’est rétréci. »

« Elle a dormi de ce sommeil si lourd qu’on en sort triste, désorienté, le ventre plein de larmes. »

« Myriam préparait le barreau quand on a commencé le procès de Michel Fourniret, le tueur en série dont elle a attentivement suivi l’affaire. » Ici, Leïla Slimani dépose un signe avant coureur, discret, de la fin du roman.

fourniret-000

Michel Fourniret, prison à perpétuité pour avoir tué entre 10 ou 13 mineurs 

« Ils font l’amour bêtement, (…) Ses chevilles épaisses, ses pieds couverts de poils, et ce contact lui paraît plus incongru, plus intrusif encore que le sexe de l’homme en elle. »

« Louise est comme une enfant dont les yeux disent « Alors ? », dont le corps tout entier est parcouru par l’impatience, l’exaltation. »

« Les cris des petits l’irritent, elle en hurlerait elle aussi. Le pépiement harassant des enfants, leurs voix de crécelle, leurs « pourquoi ? », leurs désirs égoïstes  lui rompent le crâne. « C’est quand demain ? » demande Mila, des centaines de fois. » 

« Il a regardé venir vers lui le père à présent orphelin, un casque sur les oreilles, un petit sac à la main. Il n’est pas allé à sa rencontre. Il voulait lui laisser encore quelques minutes. Encore quelques secondes avant de l’abandonner dans une nuit interminable. »

 

 

 

 

c

Publicités

Une réflexion sur “Chanson douce de Leïla Slimani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s